TOUCHE PAS A MA RETRAITE !

Collectif abbevillois de défense de la retraite à 60 ans et à taux plein (CFDT,

CGT, FSU, Solidaires, UNSA, NPA, PCF, PRG, PS) avec le soutien de la LDH

REPORT DE L’AGE LÉGAL DE LA RETRAITE A 62 OU 63 ANS, ALLONGEMENT DE

LA DURÉE DE COTISATION = DANGER POUR TOUTES ET TOUS, SALARIÉS DU

PRIVÉ ET DU PUBLIC, JEUNES, PRIVÉS D’EMPLOIS

MANIFESTATION 17H30 ABBEVILLE   

place de l’hotel de ville   JEUDI 24 JUIN

Le report de l’âge légal de la retraite à 62, 63, voire 65 ans comme le demande le patronat, et

l’allongement de la durée de cotisation, c’est :

 condamner de plus en plus de retraités à la pauvreté :

- 2 salariés sur 3 cessent leur activité avant 60 ans pour cause de chômage, de dispense de recherche

d’emploi, d’invalidité, de pré-retraite, de maladie ; pour eux, il y aura donc accroissement de la

période pendant laquelle ils percevront des ressources dérisoires ou nulles ;

- beaucoup de salariés entrent de plus en plus tard sur le marché du travail ; et parce que leurs

employeurs se débarrasseront d’eux ou parce qu’ils seront usés au travail, ils ne pourront avoir le

total de leurs annuités et auront donc une pension réduite à cause du système de décote ;

- à terme le verrou des 65 ans sautera alors qu’il permettait à ceux qui n’avaient pas toutes leurs

annuités d’obtenir une retraite à taux plein ; les femmes sont particulièrement concernées puisque

une sur quatre ne peut bénéficier d’une retraite à taux plein avant 65 ans ;

 nous priver des plus belles années de la retraite : en effet, l’espérance de vie en bonne santé est

de 63 ans pour les hommes et 64 ans pour les femmes ; à partir de 55 ans, 2 maladies sur 5 sont

liées au travail et à 60 ans 3 maladies sur 5 !

 empêcher les jeunes d’accéder à l’emploi : les postes occupés par les salariés âgés ne pourront

se libérer pour les nouvelles générations alors que le taux de chômage des moins de 26 ans est de

25% ! pourquoi préférer entretenir le chômage des jeunes plutôt que de leur permettre de travailler

et donc de cotiser pour leurs aînés selon le principe de la solidarité entre générations ?

TRAVAILLER PLUS LONGTEMPS, C’EST NON !

ÇA DOIT S’ENTENDRE À ABBEVILLE

LE JEUDI 24 JUIN

À LA MANIFESTATION A 17H30

(place de l’Hôtel de ville)

POUR TOUTES ET TOUS,

RETRAITE A 60 ANS A TAUX PLEIN !

D’AUTRES SOLUTIONS EXISTENT,

IL FAUT REDISTRIBUER

LES RICHESSES

QUE NOUS PRODUISONS !

 Le gouvernement et le patronat cherchent à nous faire peur en laissant croire que les dépenses croissantes nécessitées par l’augmentation du nombre de retraités entraîneront un appauvrissement des salariés, des entreprises, de l’Etat etc.

 Ils nous mentent effrontément car :

- ils oublient de dire qu’avec une augmentation de la productivité du travail (obtenue grâce au

progrès technique) de 1,6% par an (nous n’avons jamais été en dessous de ce chiffre), le PIB (la

richesse du pays) va doubler en 40 ans : en 2010, le PIB est de 2000 milliards d’€, le coût des

retraites de 260 milliards, ce qui laisse 1740 milliards aux actifs, aux entreprises et à l’Etat ; en

2050, le PIB sera de 4 000 milliards d’€, le coût des retraites à 60 ans à taux plein serait de 720

milliards, ce qui laissera 3280 milliards aux actifs, aux entreprises et à l’Etat, soit 1540 milliards de

plus qu’en 2010 pour augmenter les salaires, financer l’assurance maladie, les investissements

productifs, les investissements publics (santé, éducation, petite enfance, 4ème âge etc.) ;

- ils oublient de dire que la part des dividendes distribués aux actionnaires dans le PIB est passée de

3,2% en 1982 à 8,5% en 2008, soit 5,3 points d’augmentation (= 106 milliards d’€ aujourd’hui, 212

milliards en 2050), alors que dans le même temps la part des salaires diminuait de 9% ! Il suffit de

récupérer ce que nous ont pris les actionnaires en augmentant le taux de cotisation patronale

et/ou en taxant les dividendes, et nos retraites seront en grande partie financées !

- ils oublient de dire que 100 000 emplois créés, c’est 2 milliards d’€ de cotisations de plus ;

- ils oublient de dire qu’une augmentation des salaires de 100 euros, c’est 22 milliards de cotisations

de plus pour la Sécurité Sociale dont 10 milliards pour les retraites ;

- ils oublient de dire que des cotisations sur les stock-options des grands dirigeants d’entreprises

rapporteraient jusqu’à 4,8 milliards d’euros par an ;

- ils oublient de dire que les exonérations de cotisations patronales sont un manque à gagner pour la

Sécurité Sociale (30 milliards d’€ en 2009)

QUELS SONT DONC LES OBJECTIFS

INAVOUÉS

DU GOUVERNEMENT ET

DU PATRONAT ?

- c’est de maintenir le partage des richesses
créées en faveur de ceux qui détiennent le capital
;

- c’est de casser notre système de retraite par répartition qui repose sur la solidarité entre

générations afin de développer un système par capitalisation qui repose sur l’épargne individuelle :

en effet, les compagnies d’assurances privées n’ont jamais supporté qu’un marché de plusieurs

centaines de milliards d’€, porteurs pour elles de juteux profits, leur échappe et c’est pour cela que

l’on appauvrit les retraités afin d’obliger à épargner ceux qui le pourront ;

NE NOUS LAISSONS PAS FAIRE !

Refusons de travailler plus longtemps pour gagner moins, et cela pour permettre aux gros

actionnaires d’être encore plus riches !

Refusons de croire qu’il n’est pas possible de faire reculer le gouvernement : la mobilisation

des jeunes et des salariés en 2006 avait obligé De Villepin à retirer le CPE.

Nous sommes tous concernés par le projet de destruction de notre système de retraite, il faut

que toutes et tous ensemble défendions la retraite à 60 ans et à taux plein.

N’oublions pas que seules les batailles qui ne sont pas menées sont perdues d’avance !

etoile

Prochaine assemblée du « collectif de défense de la retraite à 60 ans et à taux

plein » ouverte à tous le mercredi 30 juin à 17h30 (salle A des Carmes)



Laisser un commentaire

Blog de Jean-Louis Simon |
ATTAC Burkina Faso |
Les délibérations du Consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gouvernance territoriale, d...
| The meilleur of l 'actualit...
| jaime ma France