Non à la dictature de l’Union Européenne !

http://lepcf.fr/Appel-a-faire-capoter-le-TSCG

Faisons barrage au TSCG (Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance)

Non à la dictature de l’Union européenne

Le gouvernement Hollande a décidé de faire ratifier le Traité de Sarkozy et Merkel. Faisant suite au refus des dirigeants de respecter le Non du peuple français en 2005, ce traité constituerait un recul sans précédent de la démocratie. Ce serait un pas décisif vers de nouveaux pouvoirs de cette Union européenne inventée par le capitalisme pour broyer toute souveraineté nationale et populaire.

Les critères de Maastricht limitaient l’endettement à 3% du PIB sans prévoir de sanction. Avec le TSCG, il sera verrouillé à 0,5 % du PIB, le ratio dette/PIB limité à 60% et en cas de dépassement, « un mécanisme de correction est déclenché automatiquement ». Les parlements nationaux n’auront d’autre possibilité que de voter les mesures « calculées » par la Commission européenne. Cette austérité sera « mathématique » comme le dit avec le sourire Laurence Parisot, la patronne des patrons.

Avec l’euro-mark, les nations de l’U.E. sont soumises à une monnaie étrangère indépendante de leur niveau de production, entrainant délocalisations et dumping social. Il n’y a aucune possibilité de dévaluation pour adapter leur politique monétaire à leur situation économique.

Avec le remboursement de la dette à marche forcée par le nouveau traité, et avec l’euro qui contraint les pays à la désindustrialisation et à la récession, il ne reste qu’une seule variable : la réduction des salaires, des pensions de retraites, des prestations sociales et la casse des services publics. C’est ce qui se passe en Grèce, au Portugal et en Espagne et ce que veut le patronat avec l’austérité perpétuelle.

Hollande et le gouvernement Ayrault ont l’intention de faire ratifier ce traité rédigé par Merkel-Sarkozy le plus vite possible par le Parlement et le Sénat réunis. Le traité pourrait même être inscrit comme « règle d’or » dans la Constitution. La comédie qu’ils nous ont jouée sur le mot croissance ne change rien à ce traité. Nous devons le bloquer par tous les moyens. C’est notre avenir démocratique qui est en jeu, celui de pouvoir mettre en œuvre la politique décidée par le peuple dans le cadre de la nation.

Signez l’appel !  http://lepcf.fr/Appel-a-faire-capoter-le-TSCG 

 

 

 



Laisser un commentaire

Blog de Jean-Louis Simon |
ATTAC Burkina Faso |
Les délibérations du Consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gouvernance territoriale, d...
| The meilleur of l 'actualit...
| jaime ma France