AU SUJET DE LA SYRIE

REMARQUES SUR LA DÉCLARATION DE CANDELIER (DE LA DIRECTION DU PARTI) AU SUJET DE LA SYRIE

Turquie / Syrie : « Périlleuse entreprise de guerre » Le PCF exprime sa vive inquiétude devant l’évolution de la crise syrienne qui prend une tournure problématique et dangereuse avec la multiplication de confrontations armées, les risques de guerre civile et d’affrontements confessionnels élargis. La Turquie avance …le projet d’installations, le long de sa frontière, d’une zone de sécurité et zone d’exclusion aérienne, en territoire syrien. Cette zone aurait vocation à accueillir les réfugiés civils et les déserteurs de l’armée syrienne. Ce projet serait réalisé avec l’appui et une implication de l’OTAN. C’est ainsi que se dessine une nouvelle et scandaleuse opération militaire, que l’opposition démocratique syrienne ne demande d’ailleurs pas. Cette opération tend à servir à la fois les intérêts régionaux et ambitions nationalistes de la Turquie, et les visées des principales puissances occidentales et leurs alliés dans une région stratégique, contre un allié de l’Iran. Le PCF condamne cette périlleuse entreprise de guerre. Il souligne les risques graves de déstabilisation régionale qu’une telle opération militaire comporte. Ce projet, dans les faits, accompagne et alimente la menace de guerre civile intérieure en Syrie. Les communistes français réaffirment leur solidarité avec l’ensemble des démocrates syriens qui combattent courageusement le régime dictatorial. Le clan de Bachar Al Assad doit être isolé et sanctionné. Le maximum de pressions doit être exercé sur ce pouvoir criminel responsable de la crise dramatique que traverse la Syrie aujourd’hui.

* * *

A l’évidence, ce qui s’est passé en Libye n’a pas servi de leçon. Cette déclaration ressemble comme deux gouttes d’eau à la position ambigüe, contradictoire, mi-figue-mi raisin exprimée au début de l’agression impérialiste contre la Libye. Les deux dernières phrases confortent les agissements de ceux qui prétendent combattre pour la « démocratie », c’est à dire (faut-il faire un dessin ?) l’OTAN ; ces mots sont les mêmes qu’emploient Sarkozy et le Pentagone. LES MEMES. Et ils rendent la première partie de la déclaration (qui est bonne), inefficace, inutile. Avec une telle « NON-POSITION » qui va-t-on pouvoir mobiliser contre une guerre ? puisque la fin de la déclaration la justifie, sans le dire expréssément. Et c’est d’autant plus inadmissible que la phrase dit bien « l’ensemble » des démocrates … c’est à dire les vrais et les prétendus. La seule chose que nous communistes puissions et devrions dénoncer dans cette situation c’est le danger belliciste, les agissements de l’impérialisme fauteur de guerre, que les vrais démocrates Syriens dénoncent aussi. Une fin de déclaration disant « Les communistes français sont solidaires des démocrates syriens et exigent comme eux que la situation dans leur pays ne soit pas instrumentalisée par l’impérialisme pour le conquérir, comme il l’a fait en Libye » serait la seule correcte.

Les deux dernières phrases ANNULENT tout ce qui est dit avant. Il faut être cohérent. A quoi sert de décrire un danger d’intervention militaire prétendument pro-démocratique si on affirme juste après que la cible de cette intervention (sur laquelle on veut alerter) est (effectivement) un monstre sanguinaire anti-démocratique ??? FAISONS FONCTIONNER UN PEU NOS MÉNINGES ! Avec une telle déclaration ambigüe on se ridiculise, on n’a aucune crédibilité et d’une part on n’est soi-même pas prêt à se mobiliser pour combattre la guerre, et d’autre part encore moins capable (en conséquence) à mobiliser le peuple CONTRE une intervention militaire !

L’incohérence de la position similaire sur la Libye a contribué à permettre le bain de sang qui se poursuit encore actuellement dans ce pays.

 * * *

A TITRE DE COMPARAISON, lisons la DÉCLARATION DU PARTI COMMUNISTE GREC (le K.K.E), digne de ce qu’on attend d’un parti communiste :

Le PC de Grèce (KKE) dénonce l’escalade dans l’intervention impérialiste en Syrie et exprime sa solidarité avec le peuple Syrien, seul maître légitime de l’avenir de son pays

Le PC de Grèce (KKE) dénonce l’escalade dans l’intervention impérialiste en Syrie et exprime sa solidarité avec le peuple Syrien, seul maître légitime de l’avenir de son pays

Le KKE dénonce l’escalade dans l’intervention impérialiste en Syrie, qui comme en Libye, est menée sous prétexte de défendre la « démocratie » et la « liberté ». Dans le cadre de cette intervention impérialiste, nous pouvons constater qu’ils ont dépassé toutes les limites de l’hypocrisie et du cynisme, ceux qui invoquent la « démocratie » et la « liberté » : les monarchies anti-populaires du Golfe, la Turquie, qui occupe par son armée la moitié de Chypre, l’Union européenne, où un certain nombre d’Etats-membres ont interdit les Partis communistes, les Etats-unis, qui est à l’origine ou soutient depuis un certain temps des juntes aux quatre coins du monde.

La Turquie, l’Arabie saoudite et la Jordanie, en collaboration avec les États-Unis et l’Union européenne, jouent un rôle particulièrement réactionnaire. Il n’est pas à exclure qu’une intervention militaire contre la Syrie se produise via ces pays.

Les objectifs que poursuivent ces puissances ne sont pas la défense en Syrie des droits démocratiques et populaires, comme ils le prétendent. Leur objectif est le contrôle des matières premières de la région, des routes énergétiques et de transport de marchandises, les parts de marché, l’affaiblissement de l’influence politique et économique qu’ont d’autres puissances rivales dans la région, comme la Russie et la Chine.

Par conséquent, une intervention militaire impérialiste en Syrie engendrera des destructions matérielles et humaines importantes dans ce pays, et en outre, privera le peuple Palestinien d’un allié fiable dans la région, un allié des mouvements anti-impérialistes dans la région, et ouvrira même la voie à une offensive impérialiste en Iran, prenant comme prétexte son programme nucléaire.

Le gouvernement grec (PASOK-ND-LAOS) porte de lourdes responsabilités, ainsi que les gouvernements des autres pays de l’OTAN et de l’UE qui, d’une manière ou d’autre, sont impliqués dans les plans impérialistes contre la Syrie et l’Iran.

Les forces opportunistes portent également de lourdes responsabilités, celles qui au nom de la « gauche » soit soutiennent directement l’intervention impérialiste en Syrie, sous le prétexte des droits démocratiques, soit se maintiennent dans ce moment crucial dans une position d’ « équidistance » et font comme si elles ne voyaient pas l’intervention impérialiste et les plans anti-populaires qu’elle porte.

 



PROGRAMME DU FRONT DE GAUCHE EN DESSINS



RENDEZ VOUS MILITANTS DU PCF ABBEVILLE avec le Front de Gauche

LORS DE LA RÉUNION DE JEUDI 24 IL A ÉTÉ DÉCIDÉ :

Militants, sympathisants et amis du Front de gauche, voici nos prochains rendez-vous d’action pour les semaines à venir :
Mercredi 30 novembre : 10heures, diffusion de tracts sur le marché, rendez-vous au Monoprix alimentation.

Mercredi 30 novembre, toujours : 15heures, campagne d’affichage dans les quartiers destinée à inciter les jeunes et les nouveaux arrivants à aller s’inscrire sur les listes électorales… et à voter Front de gauche. Rendez-vous aux 200 logements, à côté de la pharmacie.

Samedi 3 décembre : 10h30, diffusion de tracts à Hyper-U.

Mercredi 7 décembre : 12h30, diffusion de tracts à Valéo, puis aux Verreries de la Somme à 13heures.

Mardi 13 décembre : Journée de mobilisation contre l’austérité (précisions à venir).

Mercredi 14 décembre : 13h20, diffusion de tracts à l’hôpital, rendez-vous devant la caserne des pompiers.


Prochaine assemblée citoyenne : mercredi 4 janvier 2012 à 18h15, salle des Carmes.



…pour réduire l’endettement … réduire les dépenses ?

Oui Monsieur Fillon, l’heure de vérité pourrait bientôt sonner 

lundi 7 novembre 2011 

François Fillon a déclaré le 5 novembre « L’heure de vérité a sonné, il n’est pas utile de s’en prendre aux agences de notation, aux banquiers, aux spéculateurs ou à je ne sais quel bouc émissaire, pas utile de faire croire qu’il y a des trésors cachés pour financer nos dépenses publiques … Quand on a le record de la dépense publique et qu’on détient le record des prélèvements obligatoires par rapport à la richesse produite, il n’y a pas d’autre recette pour réduire l’endettement que de réduire les dépenses. »
François Fillon a raison sur un point : prendre comme bouc émissaire les agences de notation, les banquiers et les spéculateurs c’est dissimuler l’essentiel. A savoir que tous les méfaits de ces acteurs ont été rendus possibles uniquement parce que des décideurs politiques ont permis, par 30 ans de dérégulation financière, que ces méfaits soient commis en toute légalité. Les premiers responsables sont donc ces décideurs politiques, ce que se garde bien de reconnaître celui qui est premier ministre depuis 5 ans. 

Pour le reste, voilà ce que nous avons à dire à François Fillon : 

« Oui l’heure de vérité pourrait bientôt sonner. Il n’est pas utile de s’en prendre aux 35 heures, aux fonctionnaires, aux enseignants, aux chômeurs, aux syndicalistes, aux indignés, aux jeunes des quartiers ghettos ou à je ne sais quel bouc émissaire. Vous ne pourrez pas continuer à faire croire que les déficits budgétaires résultent d’abord d’un excès de dépenses publiques. En effet, chaque citoyen qui achètera pour 3,50 € sur http://boutique.assemblee-nationale.fr/vmchk.html … le rapport de juin 2010 du député UMP Gilles CARREZ pourra lire, à la page 8 du premier chapitre judicieusement intitulé « 2000 à 2010 : dix années de pertes de recettes non compensées » : « L’accumulation de baisses d’impôts depuis 2000 semble avoir conduit à un accroissement du déficit structurel car, si le taux de prélèvements obligatoires apparaît en baisse tendancielle sur la décennie, le taux de dépenses publiques, en revanche, reste stable … Comme le montre le graphique ci-dessous, la baisse tendancielle du taux de prélèvements obligatoires, qui est passé de 44 % en 2000 à 41,5 %, hors mesures de relance, en 2009, semble relativement nette. Du fait de la surréaction des prélèvements à la croissance, le taux progresse entre 2004 et 2006 puis chute brutalement en 2009. Au-delà de ces fluctuations, la tendance apparaît à la baisse. » … Ce rapport CARREZ est publié sur http://www.retraites-enjeux-debats.org/spip.php?article723

Oui l’heure de vérité pourrait bientôt sonner. Depuis 2007, vous avez fait souvent le contraire de ce qu’il aurait fallu faire pour réduire le chômage : exonérations fiscales et sociales des heures supplémentaires, autorisation du cumul d’une retraite et d’un emploi sans aucune limite de revenus, dénigrement systématique de toutes les mesures qui auraient permis d’aller vers une répartition moins injuste du temps de travail entre ceux qui se ruinent la santé au travail et ceux qui n’ont pas d’emploi, ou seulement des petits boulots précaires … 

Oui l’heure de vérité pourrait bientôt sonner. Il n’y a pas d’autre recette pour réduire l’endettement que de commencer par supprimer les 80 à 100 milliards par an d’exonérations fiscales et sociales créés par les gouvernements de droite qui se sont succédés depuis 2002. Voir la décomposition des « 140 milliards d’exonérations sociales et fiscales », sur  : http://www.retraites-enjeux-debats.org/spip.php?article665 ..
Oui l’heure de vérité pourrait bientôt sonner. Il n’y a pas d’autre solution, honnête et tenable à long terme, que d’arrêter de désinformer les citoyens. Cette désinformation conduit à ce que « 85% des Français ignorent les deux causes principales de notre dette publique » … comme nous l’expliquons sur 
http://www.retraites-enjeux-debats.org/spip.php?article657
La désinformation permanente de votre gouvernement sur les deux causes principales de notre dette publique, désinformation relayée par les médias dominants, empêche un débat démocratique sérieux qui serait pourtant indispensable, si l’on veut qu’un maximum de citoyens participent à la définition des efforts nécessaires et acceptent d’y contribuer, proportionnellement à leurs moyens. »
(Toute diffusion ou publication sur vos blogs est autorisée et même encouragée) 

http://boutique.assemblee-nationale.fr/vmchk.html boutique.assemblee-nationale 

Thierry Celerier

UN SITE INCONTOURNABLE :  http://www.retraites-enjeux-debats.org/

 

 



Blog de Jean-Louis Simon |
ATTAC Burkina Faso |
Les délibérations du Consei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gouvernance territoriale, d...
| The meilleur of l 'actualit...
| jaime ma France